Littérature

  • Auerbach (Erich), Le Culte des passions : essais sur le xviie siècle français, introd. et trad. par Diane Meur, Paris, Macula, coll. « Argô », 1998.
  • Baroni (Raphaël), La Tension narrative : suspense, curiosité et surprise, Paris, Éd. du Seuil, coll. « Poétique », 2007.
  • Bernard (Mathilde), Écrire la peur à l’époque des guerres de Religion : une étude des historiens et mémorialistes en France (1562-1598), Paris, Hermann, 2010.
  • Bertaud (Madeleine), dir., Les Grandes Peurs, actes des colloques internationaux de l’université de Nancy, dans Travaux de littérature, Genève, ADIREL / Droz, tome XVI, 2003 et XVII, 2004
  • Black (Joel), The Aesthetics of Murder : A Study in Romantic Literature and Contemporary Culture, Baltimore, Johns Hopkins UP, coll. « Parallax : Re-visions of Culture and Society », 1991.
  • Bloch (Béatrice), Le Roman contemporain : liberté et plaisir du lecteur, Paris, L’Harmattan, 1998.
  • —, « Rythmes et images mentales en poésie : une perception convergente à la lecture ? (sur André Du Bouchet) », in Béatrice Bonhomme et Micéala Symington, éd., Le Rythme dans la poésie et les arts : interrogation philosophique et réalité  artistique, Paris, Honoré Champion, 2005, p. 81-104.
  • — « La construction de l’émotion chez le lecteur », Poétique, no 163, sept. 2010, p. 339-348.
  • — « L’immersion du lecteur de Robbe-Grillet : partager la conscience (Les Gommes) ou vivre la circonstance (La Jalousie) », in Alain Robbe-Grillet : Les Gommes et La Jalousie, Roman 20-50, no  6, sept. 2010, p. 51-66.
  • Bouju (Emmanuel), La Transcription de l’histoire : essai sur le roman européen de la fin du vingtième siècle, Rennes, PUR, coll. « Interférences », 2006.
  • Boyer-Weinmann (Martine), Désaccords parfaits : la réception paradoxale de Milan Kundera, Grenoble, Ellug, 2009.
  • Boyer-Weinmann (Martine) et Martin (Jean-Pierre), dir., Colères d’écrivains, Nantes, Éd. Cécile Defaut, 2009.
  • Brewer (William F.), « Literary Theory, Rhetoric, Stylistics : Implications for Psychology », in Rand J. Spiro, Bertram C. Bruce, et William F. Brewer, éd., Theoretical Issues in Reading Comprehension : Psychology, Linguistics, Artificial Intelligence, and Education, Hillsdale (N.J.), Lawrence Erlbaum, 1980, p. 221-239.
  • Brewer (William F.) et Lichtenstein (Edward H.), « Stories Are to Entertain : A Structural-Affect Theory of Stories », Journal of Pragmatics, vol. 6, no5-6, 1982, p. 473-486.
  • Brewer (William F.) et Ohtsuka (Keis), « Story Structure and Reader Affect in American and Hungarian Short Stories », in Colin Martindale, éd., Psychological Approaches to the Study of Literary Narratives, Hambourg, H. Buske, « Papiere zur Textlinguistik » (58), 1988, p. 133-158.
  • Calame (Claude), Sentiers transversaux : entre poétiques grecques et politiques contemporaines, Grenoble, Jérôme Millon, coll. « Horos », 2008.
  • Collot (Michel), La Matière-émotion, Paris, PUF, coll. « Écriture » (1), 1997.
  • Compagnon (Antoine), « Brisacier ou la suspension de l’incrédulité », article en ligne : http://www.fabula.org/forum/colloque99/222.php.
  • Cornilliat (François) et Lockwood (Richard), éd., Éthos et pathos : le statut du sujet rhétorique, actes du colloque international de Saint-Denis (19-21 juin 1997), Paris, Honoré Champion, coll. « Colloques, congrès et conférences sur la Renaissance » (21), 2000.
  • Coudreuse (Anne), Le Refus du pathos au xviiie siècle, Paris, Honoré Champion, coll. « Babeliana » (3), 2001.
  • Coudreuse (Anne), « Pleurer en bref : le pathétique dans l’Histoire du marquis de Cressy de Mme Riccoboni », in Adélaïde Cron et Cécile Lignereux, dir., Le Langage des larmes aux siècles classiques, dossier de Littératures classiques, no 62, été 2007, p. 149-156.
  • Coudreuse (Anne) et Simomet-Tenant (Françoise), dir., Pour une histoire de l’intime et de ses variations, numéro de la revue Itinéraires (L’Harmattan), no 4, janvier 2010.
  • Dachselt (Rainer), Pathos : Tradition und Aktualität einer vergessenen Kategorie der Poetik, Heidelberg, Winter, 2003.
  • Dandrey (Patrick), Anthologie de l’humeur noire, écrits sur la mélancolie d’Hippocrate à l’Encyclopédie, Paris, Le Promeneur, 2005, 796 p.
  • Debailly (Pascal) et Dumora (Florence), Peur et littérature du Moyen-Âge au XVIIe siècleActes du colloque organisé par le T.A.M. en 2004 à l’université de Paris VII-Denis Diderot, Paris, Presses de l’université de Paris VII-Denis Diderot, 2007, 253 p.
  • Desjardins (Lucie), Le Corps parlant : savoirs et représentation des passions au xviiie siècle, Paris, L’Harmattan — Saint-Nicolas, Presses de l’Université Laval, « Les Collections de la République des lettres. Études », 2000.
  • Dijkstra (Katinka), Zwaan (Rolf A.), Magliano (Joseph P.) et Graesser (Arthur C.), « Character Reader Emotions in Literary Narrative », Poetics, vol. 23, nos 1-2, p. 139-157.
  • Ellison (Julie K.), Cato’s Tears and the Making of Anglo-American Emotion, Chicago, University of Chicago Press, 1999.
  • Eming (Jutta), Emotion und Expression : Untersuchungen zu deutschen und französischen Liebes- und Abenteuerromanen des 12.-16. Jahrhunderts, Berlin — New York, Walter de Gruyter, 2006.
  • Feagin (Susan L.), Reading with Feeling : The Aesthetics of Appreciation, Ithaca (N.Y.), Cornell UP, 1996.
  • —, « Giving Emotions Their Due », BJA, vol. 50, no 1, janv. 2010, p. 89-92.
  • Gefen (Alexandre) et Vouilloux (Bernard), dir., Empathie et esthétique, Paris, Hermann, à paraître en 2012.
  • Gernsbacher (Morton Ann), Hallada (Brenda M.) et Robertson (Rachel R. W.), « How Automatically Do Readers Infer Fictional Characters’ Emotional States ? », Scientific Studies of Reading, vol. 2, no 3, juil. 1998, p. 89-111.
  • Hénault (Anne) Le Pouvoir comme passion, avec Le Débat sur la sémiotique des passions, d’A. J. Greimas et Paul Ricœur, Paris, PUF, 1994.
  • Hurley (Erin), Theatre and Feeling, Basingstoke, Palgrave MacMillan, 2010.
  • Jenkins (Jennifer), Oatley (Keith), Stein (Nancy), dir., Human Emotions : A Reader, Cornwall, Blackwell Publishers, 408 p.
  • Keen (Suzanne), Empathy and the Novel, Oxford — New York, Oxford UP, 2007.
  • Lamarque (Peter), Fictional Point of View, Ithaca (N.Y.), Cornell UP, 1996.
  • Langlade (Gérard), « Effets et affects dans l’enseignement littéraire », in Danielle Dubois-Marcoin, dir., La Petite Sirène d’Andersen : interroger la littérature autrement, Lyon, INRP, 2008, p. 48-64.
  • —, « Activité fictionnalisante du lecteur et dispositif de l’imaginaire », in Max Roy, Marilyn Brault et Sylvain Brehm, dir., Formation des lecteurs, formation de l’imaginaire, Québec, UQAM, coll. « Figura », 2009, p. 45-67.
  • Langlade (Gérard), Fourtanier (Marie-José) et Mazauric (Catherine), Le Texte du lecteur, t. I et II, Berne — Berlin — New York, Peter Lang, 2011.
  • Lombardo (Patrizia), dir., Emotions : The Intelligence of the Heart, numéro spécial de Critical Quarterly, no 50, décembre 2008.
  • Lombardo (Patrizia), Gullestad (Anders M.) et Saetre (Lars), dir., Exploring Textual Action, Aarhus, University Press, 2011.
  • Marchand (Sophie), « Éthique et politique des larmes dans Virginie de Campistron », Littératures classiques, no 52, automne 2004, p. 193-206.
  • —, « Mythologies de l’effet pathétique au xviiie siècle : nature et enjeux de l’efficacité dramatique dans le discours commun », Littératures classiques, no 62, nov. 2007, p. 259-271.
  • —, Théâtre et pathétique au xviiie siècle : pour une esthétique de l’effet dramatique, Paris, Honoré Champion, coll. « Les Dix-huitièmes siècles » (124), 2009.
  • Martin (Jean-Pierre), Le Livre des hontes : essai, Paris, Éd. du Seuil, coll. « Fiction & Cie », 2006.
  • Marx (William), « La véritable catharsis aristotélicienne. Pour une lecture philologique et physiologique de la Poétique« , Poétique, n°166, avril 2011, p.131-154.
  • Mathieu-Castellani (Gisèle), La Rhétorique des passions, PUF, coll. « Écriture », 2000.
  • McGann (Jerome), The Poetics of Sensibility : A Revolution in Literary Style, Oxford, Clarendon Press, 1998.
  • Méniel (Bruno), « La colère dans la poésie épique, du Moyen Âge à la fin du xvie siècle », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, no 11 spécial, 2004, p. 37-48 ; en ligne : http://crm.revues.org/index2002.html.
  • Merlin (Hélène), Les Émotions publiques et leurs langages à l’âge classique, Paris, Honoré Champion, « Littératures classiques » (68), 2009.
  • Meyer-Sickendiek (Burkhard), Affektpoetik : eine Kulturgeschichte literarischer Emotionen, Würzburg, Königshausen & Neumann, 2005.
  • Monsacré (Hélène), Les Larmes d’Achille : le héros, la femme et la souffrance dans la poésie d’Homère, Paris, Albin Michel, 2000.
  • Novakova (Iva) et Tutin (Agnès), dir., Le Lexique des émotions, Grenoble, Éd. littéraires et linguistiques de l’université de Grenoble, 2009.
  • Palante (Georges), Le Bovarysme : une moderne philosophie de l’illusion, Paris, Payot & Rivages, 2008.
  • Picard (Michel), La Lecture comme jeu : essai sur la littérature, Paris, Éd. de Minuit, coll. « Critique », 1986.
  • Pinch (Adela), Strange Fits of Passion : Epistemologies of Emotion, Hume to Austen, Stanford (Calif.), Stanford UP, 1996.
  • Polleichtner (Wolfgang), Emotional Questions : Vergil, the Emotions, and the Transformation of Epic Poetry, Trêves, Wissenschaftlicher Verlag Trier, 2009.
  • Quintilien, Institution oratoire, livre VI, texte établi et traduit par Jean Cousin, Paris, Les Belles Lettres, 1977.
  • Rallo Dichte (Élisabeth), Fontanille (Jacques) et Lombardo (Patrizia), Dictionnaire des passions littéraires, Paris, Belin, 2005.
  • Ramond (Catherine), Claude Crébillon ou les mouvements du cœur : Lettres de la Marquise de M*** au Comte de R***, Paris, PUF, 2010.
  • Rinn (Michael), dir., Émotions et discours : l’usage des passions dans la langue, actes du colloque de Brest (23-24 sept. 2005), Rennes, PUR, coll. « Interférences », 2008.
  • Rosenblatt (Louise M.), The Reader, the Text, the Poem : The Transactional Theory of the Literary Work, 2e éd., Carbondale, Southern Illinois UP, 1994.
  • Rouillard-Bonraisin, Hedwige (dir.), Jalousie des dieux, jalousie des hommes, Actes du colloque international organisé à Paris les 28-29 novembre 2008, Turnhout, Brepols, 2011.
  • Schneider (Ralf), « Pour une théorie cognitive du personnage littéraire : la dynamique de construction d’un modèle mental », trad. par Aline Jarousse, TLE « Théorie, Littérature, Enseignement », no 17, 1999, p. 119-145.
  • Schram (Dick) et Steen (Gerard), éd., The Psychology and Sociology of Literature, Amsterdam — Philadelphie, John Benjamins Publishing Company, « Utrecht Publications in General and Comparative Literature » (35), 2001.
  • Sill (Geoffrey), The Cure of the Passions and the Origins of the English Novel, Cambridge, Cambridge UP, 2001.
  • Stewart (Philip), L’Invention du sentiment : roman et économie affective au xviiie siècle, Oxford, Voltaire Foundation, coll. « SVEC », 2010.
  • Tamas (Jennifer), « Dire et ne pas dire l’amour : formes discursives et effets pragmatiques des aveux dans Mithridate », in Styles, Genres, Auteurs 2010, actes de la journée d’agrégation, Paris, Presses universitaires de Paris-Sorbonne, 2010, p. 119-140.
  • —, « La déclaration d’amour chez Racine : un discours emphatique qui oscille entre épanchement et brièveté », in Mathilde Levesque et Olivier Pédeflous, dir., L’Emphase : « copia » ou « brevitas » ? xvie-xviie siècles, actes du colloque de Paris IV-Sorbonne (mars 2009), Paris, Presses universitaires de Paris-Sorbonne, coll. « Bibliothèque des styles », 2010, p. 85-98.
  • Université de Bourgogne, Centre de recherche sur l’anthropologie au xviie siècle, Caractères et passions au xviie siècle, Dijon, Éd. universitaires de Dijon, « Publications de l’Université de Bourgogne » (94), 1998.
  • Westbrook Church (Gladdys), « The Significance of Louise Rosenblatt on the Field of Teaching Literature », Inquiry, vol. 1, no 1, Spring 1997, p. 71-77 ; en ligne : http://www.vccaedu.org/inquiry/inquiry-spring97/i11chur.html.
  • Yon (Bernard), dir., La Peinture des passions : de la Renaissance à l’âge classique, actes du colloque international de Saint-Étienne (10, 11, 12 avr. 1991), Publications de l’université de Saint-Étienne, 1995.
  • Zoberman (Pierre), Les Cérémonies de la parole : l’éloquence d’apparat en France dans le dernier quart du xviie siècle, Paris, Honoré Champion, coll. « Lumière classique » (16), 1998.