Colloque international « Arts, émotions et genre ». 8 et 9 mars 2013, Université nationale de Colombie

Nov 02 2012
      Appels à contributions       0    

Le groupe interdisciplinaire d’études du genre (GIEG) de l’École d’études du genre de l’Université nationale de Colombie et le programme ANR français « Pouvoir des arts : expérience esthétique, émotions, savoirs, comportements » lancent un appel aux chercheurs en sciences sociales et humaines, aux philosophes, aux littéraires, aux professeurs et étudiants en histoire de l’art et aux artistes en général, pour participer ou assister au colloque international « arts, émotions et genre » (La participation est gratuite).

 

Ce colloque vise à repenser le rôle des émotions et des corps dans le processus de création et dans l’appréhension des œuvres artistiques, en confrontant les vécus, en croisant différents regards et diverses approches disciplinaires, en comparant les expériences corporelles, esthétiques et intellectuelles autour du thème du pouvoir de l’art. Plusieurs axes sont définis :

 

1)      Le rôle des émotions et des corps dans la création artistique et l’expérience esthétique du genre.

Cet axe regroupera des propositions de communication sur le rôle joué par les émotions et les corps dans la production artistique et dans l’expérience esthétique. Les auteurs considéreront que ces corps et ces émotions ne sont pas étrangers à la hiérarchisation des genres et que l’art permet de raconter mais également de redéfinir et de transformer ces classements.

 

2)      Pouvons-nous parler d’émotions « genrées », féministes, ou faut-il parler plus largement d’émotions politiques ?

Cet axe réunira des chercheurs réfléchissant sur le caractère sexué des émotions et sur les implications politiques et éthiques de cette orientation. En d’autres termes, il s’agira d’explorer l’effet du genre sur le type et la qualité de l’émotion qui se manifeste, comme l’effet de l’expression de l’émotion sur la création même des liens sociaux – ou, au contraire sur la stagnation et la disparition de ceux-ci. De la même façon, on cherchera des rapprochements révélateurs de la façon dont les émotions sont signifiantes sur le plan axiologique ; à travers elles, l’individu sexué se met en scène, on expose différentes conceptions du monde et de l’ordre social.

 

3)      Contribution des femmes à l’exploration de nouvelles dimensions de l’expérience humaine ou de nouvelles émotions esthétiques

Cet axe amènera à réfléchir à l’empreinte des expériences et des émotions des femmes sur la création artistique. À partir d’une histoire de l’art dans laquelle l’exposition et la diffusion des œuvres et des artistes ont été marquées par les vies, les visions et les sentiments des hommes, il paraît important d’analyser la contribution des femmes, de prendre en compte leur propre expérience esthétique et de considérer les nouvelles perspectives de représentation des émotions et des corps qu’elle nous offre.

 

4)      De quelle façon notre perception des relations entre les sexes ou des relations sexuelles intervient-elle dans la création artistique, et inversement, de quelle façon notre perception est-elle modifiée par l’art ?

Cet axe réunira des chercheurs explorant le rôle et le pouvoir du sexe et de la sexualité dans la création artistique. On regroupera ici des communications dans lesquelles le sexe et la sexualité sont à la fois des matériaux de travail, des objets de la représentation artistique, des scénarios de l’exploration esthétique et des problématiques essentielles à l’œuvre. Les travaux proposant de nouvelles perspectives éthiques, politiques et existentielles pour éprouver et percevoir l’érotisme d’autres corps et d’autres manifestations du désir seront les bienvenus.

 

5)      Quel lien existe-t-il entre les émotions du public et l’intention réelle de l’artiste ?

Cet axe intégrera la perception du public dans l’expérience artistique, considérera les rencontres, les accords et les désaccords entre celui qui expose son œuvre et celui qui regarde et juge cette œuvre. De la même manière, on analysera les discours employés pour rendre visibles les femmes artistes et leurs œuvres, qui supposent un changement de point de vue et une nouvelle expression, que ce soit dans la critique d’art ou dans la manière dont les corps révèlent les émotions esthétiques. La critique d’art a précisément apporté un nouveau regard qui englobe la théorie féministe et de la théorie du genre, et nous voudrions en tenir compte dans cette discussion.

 

Les propositions, en espagnol ou en français (avec la traduction), devront être envoyées au plus tard le 15 novembre 2012 (on ne recevra qu’une seule proposition par auteur/e), accompagnées d’une brève présentation biographique et d’un résumé de la communication :

–  Présentation biographique : pas plus d’une page. On y inscrira son nom, son institution, sa ville, ses numéros de téléphone et de fax, son courriel et l’on suggèrera un axe auquel la communication se rattacherait.

–  Résumé de la communication : maximum 550 mots. On expliquera en quoi la communication se relie à l’axe dans lequel on l’inscrit et on présentera rapidement les sources primaires ou secondaires qui seront utilisées.

 

Un comité composé de chercheur(e)s de l’École d’études du genre de l’Université nationale de Colombie et de membres du programme ANR français « Pouvoir des arts : expérience esthétique, émotions, savoirs, comportements » retiendra des propositions et enverra ses résultats le 15 décembre 2012.

 

Une fois que les propositions auront été approuvées, les communications devront être envoyées dans une version préliminaire au plus tard le 14 février 2013 ; seules les communications qui auront été ainsi reçues au préalable et évaluées par le comité pourront être entendues.

 

Le temps maximum imparti pour chaque communication sera de vingt minutes. On enverra son papier dans le format suivant : Word ou PDF, Times New Roman 12, interligne 1,5, pas plus de 10 pages, citations et notes comprises.

Nous vous ferons suivre toutes les informations nécessaires pour l’organisation de ce colloque, les possibilités de logement et les autres activités.

 

Contact : Catalina Castellanos

coloquio.arte.emociones.genero@gmail.com

Téléphone : 3165000 Ext. 10403